Newsletter EBS N°1/2020 See in browser
image

Coronavirus et confinement 

Ne pas évoquer le Coronavirus à l’occasion de ce nouveau numéro d’information   serait se mettre la tête dans le sable. Croire que tout ira comme avant dans quelques semaines ou quelques mois est une illusion. Notre modèle occidental est en péril et ce qui arrive doit être analysé en profondeur. Depuis plus de 20 ans, nous clamons que l’Afrique est un modèle dont l’Europe ferait bien de s’inspirer, du moins en partie. Nous ne pouvons cracher dans la soupe, tout n’est pas à jeter ici, mais l’excès nuit en tout et ce que les écologistes dénoncent depuis longtemps doit être mis en relation avec ce que nous subissons aujourd’hui. La mondialisation excessive et la course effrénée au profit des nantis, mettent en lumière notre fragilité. Nos amis africains savent qu’ils sont suspendus à un fil et en sont unanimement conscients. Leur quotidien s’en inspire ; même la mort n’est pas un drame, car, ils le savent,  rien de ce qu’ils ont ne leur appartient, mais leur est seulement confié; ils en prennent soin tout simplement…  
Bon confinement.

Michel GREGOIRE, président

Nos actions en 2020 – premier trimestre

CFP de Khombole

Si nous annoncions que les travaux de la triple salle de classe étaient en voie d’achèvement, voici enfin la photo qui en confirme la réalisation, malheureusement sans la peinture pour cause de confinement… 

image

Trois salles pour trois filières : l’une est destinée à la section « restauration », la seconde pour « électricité » et la troisième est prévue pour « couture ». Par comparaison avec ce qui existait, il ne faut pas chercher loin pour comprendre la joie du directeur, de ses collègues et des 156 apprenants. Rappelons que cette réalisation résulte de notre excellent partenariat avec nos amis d’EBS-Luxembourg.

image

Ecole Primaire de Médine Keur Lat Ndiakhé (*)

En compagnie des élèves de l’Ist Sainte-Anne de Gosselies, qui y ont séjourné en février, ils ont découvert, et même participé au début du chantier de la troisième classe Primaire pour laquelle ils se sont impliqués financièrement, mais un peu trop tard pour participer à son inauguration...

Ce village est le type-même de ce qu’il est convenu d’appeler le bled absolu (non péjoratif). Même un guide expérimenté n’y arrive pas sans demander plusieurs fois son chemin. Pourtant ce village est habité et beaucoup d’enfants n’ont-ils pas comme ailleurs le droit élémentaire d’accéder à l’école…

Commentaires de Jonathan KOSZULAP, leur responsable : 

Chaque jour fut vécu comme une chance incroyable d’expériences neuves et de rencontres nouvelles, animant des ateliers créatifs pour les enfants du village, mettant en place des jeux sportifs, des activités de chants ou de bricolages pour partager au quotidien et comprendre totalement, une fois immergé, le sens de notre voyage. Après tous ces partages, profitant d’un simple repas ou participant à une des nombreuses activités ; c’est à la fois bien différent mais beaucoup plus « nous-mêmes » que nous avons posé le pied à Bruxelles.
Des briques de l’école à un morceau de notre cœur, nous aurons laissé quelque chose à Médine Keur Lat Ndiakhé, qui nous aura rendu un morceau d’âme et le sourire !

(*) et non Maternelle comme annoncé précédemment)
 

Ecole Primaire à Sop Godjilème
 

Cette école compte un nombre d’élèves qui, en pleine brousse, est difficile à imaginer : 371 élèves et 6 instituteurs dans quatre salles de classe et deux abris provisoires !

image

La classe n° 5 est à présent opérationnelle grâce à l’appui des Amis de Fissel à Bois-de-Villers. Elle devait être inaugurée au cours de ce mois d’avril en compagnie de ce groupe de 20 personnes. 
Question : A votre avis, pourquoi l’inauguration est-elle reportée à l’an prochain ?  
Un indice : ça commence par C…

image

 

Groupes belges au Sénégal

Cette année 2020 n’est pas banale et même si nous tentons de rester positifs, notre action de Mise en Pratique du Dialogue Nord-Sud est mise à rude épreuve.

Cinq groupes étaient motivés, préparés, encadrés, confirmés. Pour rappel : L’Ist. ND de La Louvière, Les Amis de Fissel, le Baucory, Les Pionniers de Jehanster (*).
Seuls les élèves et professeurs de l’Institut Sainte- Anne de Gosselies ont pu partir en février ; c’était avant le confinement !

Pour les autres, pourtant nombreux et motivés, tout est à refaire. Deux solutions furent proposées : l’annulation ou le report. 
Dans les deux cas, inutile d’attendre les commentaires sur leur vécu sur place. Rendez-vous en 2021, Inchallah !

(*) Quelle déception pour les scouts de M’Bour qui attendent avec impatience leurs homologues de Jehanster.
 

image

 

 

 

 

La suite pour cette année

Bien sûr, le Covid-19 nous complique la vie ici et là-bas. Et là justement comment cela se passe-t-il ?
La situation n’est en rien comparable à ce que nous connaissons en Europe, mais les Autorités ont pris très tôt les mesures de protection. Depuis la mi-mars, les écoles et les lieux de culte sont fermés, ainsi que de nombreux magasins. Les rassemblements sont interdits et le confinement est d’application entre 20h00 et 06h00, sans oublier que jusqu’à nouvel ordre les frontières sont fermées sur tout le périmètre du pays.

Inutile de préciser que correspondre avec nos responsables locaux n’est possible que par communication internet ou téléphone qui heureusement fonctionnent.

Cela ne nous empêche pas de préparer les actions prévues, même si l’impossibilité de visites sur place freine évidemment certains projets.
 

EBS asbl

Rue Roger Carlier 8, 5020 Suarlée
TEL +32 (0) 81 40 00 02 

www.ebs-asbl.org - info@ebs-asbl.org

Compte bancaire: BE57 3601 0646 0435

JE DONNE

En cliquant sur "JE DONNE" - ci-dessus - vous pouvez faire un don en ligne.

Vous recevez cet email car vous êtes inscrit sur la liste de diffusion Newsletter.
Copyright © 2020 Ecoles de brousse au Sénégal
Rue Roger Carlier, 8, 5020 SUARLEE, Belgique