Missive d'octobre 2021 - Envoi #2 Voir dans votre navigateur
image

Sommaire d'octobre 2021

  • Édito
            -  Ressourcés et remplis d'énergie, cette rentrée nous entraîne...

  • Les pôles communiquent
          - Le pôle clinique trouve sa vitesse de croisière

  • La vie de la FPGT
            -
    Adhérez à la FPGT : Comment devenir membre...
            - Information sur nos codes de déontologie
            - Nouveau projet pour le pôle Écriture
            - En route pour le pôle Écriture

  • La Gestalt vivante
            - Animal thérapeute - Stéphanie Feliculis

  • Nos partenaires
            - Être proche à distance - Gabriele Eibner
            - Gestalt-thérapie en Europe - Florence Belasco

  • Petites annonces
            - Nouvelle rubrique

  • Événements
            - Le Cercle d'Orientation des 5 et 6 février prochain
            - Conférence internationale sur la recherche en Gestalt-thérapie (septembre 2022)
            - Dates des prochains Cercles de Coordination

ÉDITO

Ressourcés et remplis d'énergie, cette rentrée nous entraîne très vite dans
l’activité et dans l’actualité.

Un clic pour se connecter et accéder à de nombreuses informations, entrer dans le monde, du proche comme du lointain, nous sommes reliés par la technologie qui nous transporte d’un territoire à un autre et nous fait nous rencontrer.

Mais ce que nous voyons de prime abord ce sont les images et les mots, les textes.

Aujourd’hui particulièrement, nous nous posons pour parcourir cette missive et ce qui apparaît exaltant, c’est l’action transformatrice qui s’opère en nous à la lecture de ces textes.

Le pôle écriture vous donne la possibilité de participer à une œuvre commune en révélant nos talents d’écriture, de peintre, de photographe sur nos pratiques, nos expériences, nos vécus, sur l’actualité et l'empreinte qu’elle laisse sur nos vies personnelles et professionnelles.

Un clic et vous entrez dans l’expérience de « l’animal thérapeute » de Stéphanie Feliculis.

Un autre clic pour choisir de devenir membre ordinaire ou associé à la FPGT.

Un clic pour trouver les mots choisis qui actualisent et clarifient notre code déontologique.

Un clic et nous découvrons combien les actions de réflexion sur sa pratique, les travaux de recherche vont nourrir et servir le monde de la Gestalt thérapie.

Toutes ces connaissances partagées profitent et soutiennent vos collègues comme nos partenaires du bout du monde acteurs sur le terrain d'accompagnement et d’aide comme font les ONG.

Alors dans quoi allez vous vous engager ? Qu’elle sera aujourd’hui votre contribution pour faire de ce monde un monde conscient et responsable ?

Un clic pour venir voir ce qui se construit, ce qui se vit dans notre Fédération.

Bientôt, un clic pour s’inscrire au prochain Cercle de Coordination.

Un clic pour réagir, rebondir, reconnaître, s’engager….

Merci pour vos retours et vos contributions qui soutiennent et encouragent ces partages.

Bonne lecture   

LES PÔLES COMMUNIQUENT

image

Le pôle clinique trouve sa vitesse de croisière !

Tirant parti de l’expérience de ces deux dernières années, notre pôle s’incarne progressivement. Peut-être que notre démarrage était un peu idéalisée, imaginant que notre raison d’être était de définir la noblesse et la spécificité de la posture gestaltiste, assujettie à une mission grandiose qui nous serait confiée par la Fédération.

Mais faisant fi des missions, nous sommes descendus dans l’arène pour nous engager dans un visio-débat avec l’idée d’ouvrir un échange sur l’accompagnement à distance. En collaboration avec le GIS colloque, nous nous sommes hasardés dans l’exploration des nouveaux modes de travail développés dans le contexte pandémique, en exposant notre pratique clinique, son éthique et sa déontologie.
Un autre visio-débat est prévu à l’automne, cette fois centré sur l’implication corporelle dans la consultation distancielle !

Puis avec l’arrivée de nouveaux membres dans le pôle, nous plongeons davantage encore dans notre situation professionnelle qui, parfois, nous bouscule, nous tourneboule, nous place dans la confusion et la perte de repères.

De nouveaux thèmes émergent, directement ancrés dans notre expérience thérapeutique. La thématique qui nous tient à cœur présentement est « L’impact de la pandémie sur la posture du Gestalt-thérapeute (son vécu, sa pratique) ».
De nouvelles préoccupations ont surgi, telles «La thérapie à long terme»,
«La victimisation», et d’autres encore dans notre sondage… Nous nous interrogeons sur nos moyens de communiquer et notamment sur la possibilité de donner une forme écrite à nos réflexions.

La nouveauté qui apparaît est de partir de notre pratique concrète sur le terrain, comprenant nos insuffisances, plutôt que de concevoir de manière abstraite une posture gestaltiste omnipotente.

 LA VIE DE LA FPGT

image

Adhérez à la FPGT

Comment devenir membre ordinaire, ou associé de la Fédération ?
Une démarche en deux clics !

Si tu as cotisé à la Fédération, tu es adhérent.e de la Fédération.  Si tu veux paraître sur l’annuaire et être validé.e comme membre titulaire ou associé, il te faut effectuer une démarche supplémentaire. 

La Fédération a fait le choix d’une validation à partir de critères objectifs de formation. De fait,  pour être validé comme membre ordinaire, Gestalt-thérapeute ou Gestalt Praticien en Organisation (GPO), il te suffit d’envoyer avec ta demande et ta cotisation, une attestation de formation de 3° cycle d’un institut reconnu par l’EAGT ou le CEGT, un CEP ou autre attestation équivalente.  Pour les GPO, tu vas trouver toutes les infos sur le site dans le Règlement Intérieur.

Si tu veux être membre associé, une attestation pour signifier que tu es en cours de formation, ou attestant d’un second cycle de formation seront requis.

Ta demande sera reçue et discutée par la commission de validation qui te répondra le plus tôt possible.

Tu peux effectuer ta demande à partir du site de la Fédération en cliquant sur le lien ci-dessous.

Et si besoin, tu peux écrire à la commission de validation :
commission-validation@fpgt.fr

Edith LASZLO, Selena NGUYEN, Jean-Paul SAUZEDE

Adhérer, devenir membre de la FPGT

Éthique et déontologie
Information sur nos codes de déontologie

Dans le cadre de la procédure d'adhésion de la FPGT à l'EAGT, la commission Éthique et Déontologie de l'EAGT a examiné nos codes de déontologie.

Elle nous a demandé quelques ajouts dans le code des thérapeutes pour lever des ambiguïtés ou mieux affirmer certains principes.

Notre pôle a examiné ces propositions et y a répondu favorablement en modifiant deux articles et en ajoutant deux autres articles.

  • L'article B4.5 a été renforcé pour bien indiquer de ne pas conclure de contrat thérapeutique avec une personne déjà engagée dans un tel contrat avec un collègue.
  • Un article B8-10.3 a été ajouté pour poser clairement l'obligation de confidentialité du formateur dont un patient est en formation dans son institut. Il n'a pas à révéler à ses collègues formateurs les éléments confiés par l'étudiant dans le cadre de sa thérapie.
  • L'article B8-13.2 a été développé pour préciser les processus de régulation à mettre en œuvre dans les instituts de formation
  • Enfin l'article B8-13.3 pose clairement qu'un formateur ne peut être en même temps le thérapeute d'un étudiant dans le cadre des formations longues à la Gestalt-thérapie. Ces fonctions doivent être séparées.

Nous vous invitons à découvrir la nouvelle version du code des thérapeutes sur le site www.fpgt.fr. Les modifications apportées seront présentées et mises au travail lors du Cercle d'Orientation des 5 et 6 février prochain.

Nouveau projet pour le pôle Écriture

Objectifs :

Ouvrir un dialogue entre les membres de la FPGT, les gestaltistes, et les praticiens d'autres méthodes, par le moyen de l'écriture.

Créer un dispositif de mise en commun de nos ressources, ouvert à différents modes d'expression écrite (poétique, graphique, pratique, fictive, clinique, sociale ou politique, etc).

Moyens :

  • Rassembler une équipe engagée dans la durée
  • Définir ensemble nos modalités de travail
  • Travailler autour de thématiques sociétales et contemporaines

En pratique :

  • Choix d'un support ou d'un point de départ (thème, article, livre, film...)
  • Élaboration dans l'interaction orale et écrite
  • Rédaction de textes à partager en interne au sein du groupe
  • Impliquer ponctuellement des partenaires non-gestaltistes invités par le groupe

Exemple de thèmes pouvant être envisagés :

  • identité de genre
  • indignation, révolte, ressentiment
  • confiance et méfiance dans la liberté des mœurs
  • tolérances et intolérances sociales et institutionnelles
  • visées de la thérapie ...

Si cette proposition éveille votre intérêt,

                           que vous souhaitez intégrer ce groupe,

                                                    prenez contact avec l'une d'entre nous :

    Emmanuelle Gilloots – e.gilloots@laposte.net

    Chantal Masquelier-Savatier – chantal.masquelier.savatier@wanadoo.fr

    Sylvie Schoch de Neuforn – scdeneuforn@orange.fr

Lorsque ce projet parviendra à rassembler une équipe en vue de sa réalisation, il sera soumis pour bonification et approbation au Cercle de Coordination. 

En route pour le pôle écriture !

Un texte nous est parvenu qui nous donne envie de partager et d’inventer une nouvelle forme d’expression en ligne sous le titre :

À dire…

 Notre ballon d’essai porte sur « L’animal thérapeute »* que nous sommes :

Ce savoir animaux-thérapeutes doués d’un système neuro-végétatif ancien, adaptatif et automatisé ainsi que d’un système cognitif plus évolué, qui lui ajoute mots et concepts pour affiner le pilotage est à accueillir, voire même pourrait nous réjouir !

Merci donc à notre vitalité animale, à cette prodigalité du vivant.                   

Ces quelques extraits ouvrent une thématique bienvenue dans le contexte actuel qui pousse à prendre conscience de notre interdépendance avec le milieu humain et non-humain.

À l’aide de ce starter, nous nous mobilisons pour dire, écrire, produire et nous vous invitons à rebondir et réagir. 

Suivez votre inspiration !

Envoyez-nous vos écrits avant fin novembre 2021
sous la forme qui vous plaît.

Emmanuelle Gilloots – e.gilloots@laposte.net

Chantal Masquelier-Savatier – chantal.masquelier.savatier@wanadoo.fr

Sylvie Schoch de Neuforn – scdeneuforn@orange.fr.

Et celles et ceux qui viendront nous rejoindre…

 

La Gestalt vivante

image

«Animal thérapeute» 

De Stéphanie Feliculis

« Mammifère ! Mammifère !
Est-ce que j'ai une gueule de mammifère
(1) ? »

Elle est un animal. Un mammifère. Elle est un petit d'homme. L’Évolution l'a dotée de systèmes puissants pour s'adapter à son environnement. John Bowlby a découvert à son sujet que, parmi ses besoins fondamentaux, l'attachement à un donneur de soins lui offre une base de sécurité fondamentale pour s'élancer et explorer le monde alentour. Plus tard, d'autres appelleront ça le SEEK pour « chercher. » C'est l'histoire d'un mammifère qui n'a pas construit cette base de sécurité auprès d'un autre être humain ou pas assez solidement. Pourtant, elle a grandi. Pourtant, son corps et son esprit se sont développés. Pas le choix, c'est la logique du vivant. Elle est un animal humain qui a trouvé sa sécurité dans l'environnement non humain, et notamment dans la persistance des lieux et des choses dans ces lieux. Dès lors, il convient de laisser ces éléments tels quels au risque d'affoler le petit animal en elle. D'ailleurs, comme les chiens dans leur panier, lorsqu'elle rentre de voyage, elle fait plusieurs tours de chez elle pour se ré-approprier sa base vie. En inspectant les pièces, elle en ré-ajuste tel ou tel objet jusqu'à ce qu'elle se sente enfin arrivée. Sinon, elle s'appuie aussi sur le contrôle des événements avant qu'ils ne la surprennent car elle déteste être surprise. Il y a quelques semaines, une théorie est venue à sa rencontre. Comme animal humain doté d'un cortex cérébral, elle aime les théories car elle adore comprendre. Cela augmente son impression de pouvoir agir dans cet univers où la vie l'a jetée et où trop souvent, elle se sent coupée en deux avec d'un côté une tête qui se délecte de plaisirs intellectuels et de l'autre un corps agissant qu'elle a le plus souvent le sentiment de suivre que de précéder. Avant que Jaak Panksepp n'entre dans sa vie, car oui, il faut vous dire qu'elle entretient un rapport personnel avec les théoriciens comme de vrais gens qui lui rendent visite et qu'elle honore, avant que cet universitaire décédé ne lui apparaisse donc, elle se jugeait beaucoup(2).

Elle avait honte. Honte de ne pouvoir raccrocher les wagons de ses actes à la locomotive d'une pensée corticale bien huilée qui les commanderait. Honte de ne pas piloter d'une stratégie claire son véhicule encore bien trop tempétueux. Cette honte s'exprimait dans le travail qu'elle exerçait depuis plus de vingt ans. Vous l'aurez deviné, elle est Gestalt-thérapeute. Cet affect déplaisant l'engloutit particulièrement au milieu de ses pairs, lorsqu'elle les imagine se conduire avec la foi assurée de ceux qui savent se comporter et se diriger. Bien sûr, depuis le temps, on lui a très souvent manifesté  de la satisfaction pour ses accompagnements. Mais cela ne la contente pas. « C'est pas le tout d'arriver ici » se dit-elle, « quand on ne sait pas, comment on y est parvenu.» Car elle souffre d'une blessure inguérissable, d'une plaie tantôt cuisante, tantôt lancinante à n'avoir jamais su dire ce qu'elle pensait faire, ni cru faire, encore moins voulu faire, ni même fait finalement dans son métier. Cette douleur est décuplée lorsqu'elle passe sur le gril en supervision. Que s'est-il passé ? Quelle était votre intention ? Quels signes cliniques vous ont guidé ? Tétanie. Bouche sèche ou pâteuse selon les jours. Ce qui se passe entre elle et les patients lui résiste, matière opaque, obstinément résistante. Elle ne peut que rendre compte d'une « présence jetée » auprès d'eux, toujours vaguement honteuse d'elle-même, une présence qui ne sait pas dire le senti et qu'elle conçoit comme une tare inamendable. Ça, c'était avant que Jaak ne lui glisse à l'oreille qu'elle était un « animal humain. » Au vrai, elle avait déjà entendu ça quelque part(3). Mais pas comme avec Jaak. Son nouvel ami, neuro-scientifique qui passa sa vie auprès de rats et se consacra à l'affectivité animale et humaine, lui expliqua leur commune « mammal agency.» Rats comme humains sont des mammifères qui disposent de cette aptitude partagée. Ce terme difficile à traduire évoque l'aptitude des mammifères à être acteurs, agissants(4). Dynamiques et bondissants même peut-être ? Dès lors, elle put faire la paix avec elle-même : « Je suis animale avant d'être thérapeute. »

En présence de nos congénères, notre « mammal agencivity » nous agit. Nos circuits cérébraux les plus anciens mobilisent des émotions, qui mettent instantanément en mouvement nos organismes vivants baignant dans leur milieu sans que notre moi conscient, notre étage noble et cortical y soit toujours déjà pour quelque chose. Ça a lieu. Ça communique avec l'environnement autour. En deçà de toute conscience réflexive aisée, de toute awareness et consciouness gestaltiste, l'animal humain que nous sommes en présence d'autres animaux sniffe, libère des hormones et peut-être raidit-il déjà les muscles à activer dans la situation. Cela s'ajuste souvent avant qu'il y ait eu du moi. Animalité avec nos proches. Animalité aussi avec nos patients blessés. Le répertoire d'ajustement comportemental est prêt à prendre soin du congénère en danger (registre comportemental du PANIC-DISTRESS et du CARE) ou quand ça sent une menace vitale imminente, ça prépare la lutte  (domaine du FIGHT ou FLIGHT) ou la défense du territoire (dimension de la RAGE(5)). Et bien sûr, ça peut aller trop vite. D'ailleurs, nous le savons bien. Ça n'est pas pour rien que nous avons longuement été en psychothérapie, y sommes peut-être encore, et que nous nous mettons sous l'œil bienveillant de nos superviseurs. Depuis longtemps déjà, j'offre mes excuses sincères et intègres lorsqu'il me faut faire avec les effets toujours trop présents de mon animalité désajustée. Mais, jusqu'à ce jour, je n'avais jamais vu cela comme un élément de la « processivité du vivant » dont parle le philosophe François Jullien. Non, jusqu'à ce jour, je le vivais comme une honte à dissimuler, un manque à être « meilleure thérapeute. » Alors bien sûr, pas de blanc-seing pour se sentir autorisé à faire tout et justifier n'importe quoi. Mais, se savoir animaux-thérapeutes doués d'un système neuro-affectif ancien, adaptatif et automatisé ainsi que d'un système cognitif plus évolué, qui lui ajoute mots et concepts pour affiner le pilotage, est à accueillir, voire même pourrait nous réjouir ! Merci donc à notre vitalité animale, à cette prodigalité du vivant dont j'ai longtemps eu si honte. Merci aussi à notre champ conceptuel de la Gestalt-thérapie qui offre un écrin à notre honnêteté de praticiens engagés dans leurs relations thérapeutiques. Elle nous permet avec humilité de revisiter à froid les effets, souvent heureux mais parfois trop débordants, des fontaines jaillissantes de nos systèmes émotionnels ultra-rapides. Comme tout animal soucieux du soin de ses semblables qui dispose de ces deux répertoires ne fonctionnant pas pareil et qui peuvent toujours mieux s'articuler au profit des patients, nous pouvons gagner en conscience et en paix sur le tempo et la complémentarité de ces deux registres d'activation. La « fenêtre de tolérance » souvent petite et vacillante de nos interlocuteurs invite à continuer à ajuster les ressources affectives à mettre à la disposition de leur croissance tout en faisant confiance à ce que leur animalité puise en la nôtre en dehors des mots et sans que nous ne le sachions parfois même tous les deux. Nous sommes des animaux-thérapeutes riches en rebonds, aptes à ajuster leurs sauts. Des animaux munis de « mammal agency. » Et c'est bon.

Stéphanie Feliculis

Notes :
1- Sur la base de la réplique d'Arletty dans Hôtel du nord de Marcel Carné, « Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'Atmosphère ? »
2- À ma connaissance, son livre princeps, Affective neuroscience : The foundation of human and animal emotions, paru en 1998 chez Oxford University Press, New York n'a pas été traduit en français.
3- Je spoile... « Animal humain » est bien entendu une formule que nous devons au PHG.
4- La professeure d'anglais et le traducteur professionnel consultés proposent ces éléments de traduction :
    - mode d'organisation, mode de fonctionnement propre aux mammifères.
    - l'expression « mammal agency » fait allusion à celle de « human agency » qui concerne le libre-choix d'agir des humains. Mammal agency désignerait en parallèle le répertoire d'action propre aux mammifères...
5- Jaak Pansepp identifie sept systèmes émotionnels fondamentaux pilotant l'ajustement comportemental des mammifères. Les systèmes sont : RAGE (colère-rage associé à la défense du territoire), FEAR (peur associé à la protection de soi), SEEK (curiosité), PANIC-DISTRESS ou GRIEF (détresse-panique ou peine associé à la perte des figures d'attachement), CARE (soin), PLAY (jeu) et LUST (désir sexuel)
.

NOS PARTENAIRES

image

Être proche à distance

En début d’année, le Comité des Droits de l'Homme et de la Responsabilité Sociale de l'Association Européenne de Gestalt-thérapie (EAGT) a publié une brochure pour fournir des réflexions et des conseils opérationnels aux thérapeutes qui apportent un soutien en ligne aux militants internationaux des droits de l'homme.

Certaines informations contenues dans ce document peuvent être utiles aux ONG œuvrant dans des situations de crise et qui souhaitent améliorer leur style d'organisation et établir des protocoles d'auto-soins, initiatives et aussi des formations régulières.

Le texte de cette brochure donne une vue d'ensemble, et développe quelques analyses structurées liées à l'expérience personnelle de psychothérapeutes gestaltistes dans leur travail professionnel ou à travers la plateforme de crise EAGT qui accompagne les volontaires internationaux, à la fois dans la crise des réfugiés (Grèce principalement) depuis 2017 mais aussi dans les projets des Peace Brigades International. (Brigades de Paix Internationales) depuis 2010.

Sensible aux questions de la responsabilité sociétale, je me suis engagée dans les travaux de traduction de l’original anglais vers le français espérant ainsi partager ma curiosité pour les engagements portés par le monde de la Gestalt au-delà de nos frontières. Vous accéderez à la version française sur le site de la EAGT en cliquant sur le lien suivant : ÊTRE PROCHE À DISTANCE.

Gabriele Eibner

Gestalt-thérapie en Europe

Cette année encore l’association européenne de Gestalt-thérapie (EAGT) a tenu son assemblée générale en ligne. Cela a été l’occasion de faire le point sur l’état de la Gestalt en Europe et de constater qu’elle se porte bien, quoique de manière contrastée.  Elle continue à se développer rapidement dans les pays de l’Est alors que nombreux pays de l’ouest subissent des pressions réglementaires les mettant face à l’urgence d’apporter une réponse à la question suivante : Comment faire reconnaître la Gestalt-thérapie comme modalité valide et efficace? Pour répondre en partie à ces préoccupations, l’EAGT développe une base de données d’articles de recherche en Gestalt-thérapie, la mise en réseau de groupes de praticiens-chercheurs, et soutient l’introduction de la recherche dans les programmes de formation. Une étude est en cours sur les compétences des Gestalt-thérapeutes. 

Les préoccupations pour l’évolution du monde dans lequel nous vivons ont aussi fait émerger cette année un nouveau groupe d'intérêt autour du climat. Elles mobilisent également le comité des droits de l’homme qui intervient pour et dans différents pays à travers un projet en Biélorusssie, la création d’une plateforme de crise pour Lesvos, et le soutien en ligne pour les intervenants travaillant avec les migrants en Grèce.
Si vous souhaitez intervenir comme bénévoles vous pouvez contacter Eduardo Salvador - esalvador1@yahoo.com (en anglais) et Claude Falgas - cl.falgas@wanadoo.fr (en français). L’impact de la crise du Coranavirus sur le champ social et politique est également un sujet de réflexion. Un 1er forum en ligne sur ce thème a permis à une cinquantaine de personnes de différents pays d’échanger et de poser les bases d’actions futures. 

Enfin, la communauté des praticiens en organisations (GPO) prend de l’ampleur. Son action vise à favoriser les échanges entre coachs et elle offre des webinaires gratuits sur divers thèmes. D’autres chantiers sont en cours comme la formation d’un plus grand nombre de « mentors » locaux dans plusieurs pays (dont la France) afin d’accompagner et de faciliter l’accès à l’accréditation GPO de l’EAGT, le lancement d’une « École des GPO » ainsi qu’une collaboration avec l’ICF (International Coach Federation). 

Si vous êtes intéressé.e par ces questions, vous pouvez contacter Florence Belasco flobelasco@gmail.com

Florence Belasco

Membre du Pôle Politique de la FPGT

Petites annonces

Cette rubrique est mise à disposition des membres.

Partage de locaux, recherche d’un groupe de supervision, de co-vision. 

Envoyez vos requêtes 2 semaines avant la parution à communication@fpgt.fr

Prochaines parutions : 15/01/2022

ÉVÉNEMENTS

image

CERCLE d’ORIENTATION des 5 et 6 février 2022

Le Cercle d’Orientation de la FPGT aura lieu les 5 et 6 février 2022 à Blois

Nous serons accueillis au Centre Éthic Étapes Val de Loire 

Adresse : 37 rue Pierre et Marie Curie, 41000 Blois

Site internet du centre : www.ethicetapes-blois.fr

Gare de Blois-Chambord à 1,7km à pied du Centre.

Hébergement sur place, à réserver directement auprès du Centre,
en chambres de 2 à 6 lits. 

Participation de 60€ comprenant les frais de restauration des 2 jours.

Toutes les précisions et formulaire d’inscription seront mis en ligne prochainement sur le site de la www.fpgt.fr

Conférence internationale sur la recherche en Gestalt-thérapie

Les 2,3 et 4 septembre 2022 à Hambourg, Allemagne.

Inscription : 5th International conference on research in Gestalt Therapy

Prochains CC : 

- samedi 06/11/21021 à Lyon

 - lundi 3/01/2022 à Paris

Édition de la Missive d'octobre 2021 :
Coordination : Pétra Massuyes, Fonction support communication
Mise en page : Antoine Seevagen, Fonction support informatique.

www.fpgt.fr
Vous recevez cet email en raison de votre inscription à la liste de diffusion de FPGT.
Copyright © 2021 FPGT
1575 Route de Fontagneux, 38450 Vif, France